"Nouveau millénaire, Défis libertaires"
Licence
"GNU / FDL"
attribution
pas de modification
pas d'usage commercial
Copyleft 2001 /2014

Moteur de recherche
interne avec Google
Quand l'Afrique viendra nous civiliser
entretien avec Serge latouche

Origine : http://www.lalignedhorizon.org/html/textes/sl/entretiencharliehebdo2000.htm

Paru dans Charlie hebdo-mercredi 21 juin 2000

"L'économie africaine n'est pas fondée sur une logique marchande mais sur le lien social"

Serge Latouche est professeur d'économie. Spécialiste de l'Afrique, il tente de comprendre comment un continent qui aurait dû être détruit par la guerre économique mondiale parvient malgré tout à s'en sortir. Dans son dernier livre1, il raconte une Afrique sans coups d'état, sans guerre civile, où les gens réinventent en permanence l'économie sociale. Une Afrique qui pourrait nous apprendre à nous en sortir, nous aussi, quand le marché nous aura explosé au nez.

Charlie Hebdo: Les Africains seraient-ils plus heureux qu'on ne le croit?

Serge Latouche: Si l'on se fie aux rapports de la Banque mondiale, c'est fluctuant : une année l'Afrique est au fond de la misère, l'année suivante ça décolle, après ça retombe dans la misère... C'est normal, la Banque mondiale essaye d'avoir une vision vaguement optimiste, ne serait-ce que pour montrer que ses plans d'ajustement structurels donnent des résultats. Mais, de temps en temps, il lui faut quand même se réajuster sur la réalité. Et la réalité est catastrophique, puisque les indices économiques de l'Afrique sont dérisoires. Aujourd'hui, elle représente un peu plus de 1% du PNB mondial, Afrique du Sud comprise. Autrement dit, rien. Alors, comment peut-on vivre avec rien ? C'est un paradoxe, pour un économiste.

Donc, il y a un truc ?

Oui. l'Afrique vit hors économie, essentiellement par la débrouille. Et cette débrouille fonctionne en grande partie sur une logique non marchande, du don, de la réciprocité. J'ai tenté, sur une banlieue de Dakar, de mesurer les résultats de ce système en faisant une évaluation économique « à l'occidentale » : ça multiplie le niveau de vie de trois à cinq fois. Comme on part de très bas, ce n'est pas la prospérité, mais ça explique pourquoi on voit des gens qui font la fête, des enfants souriants. Et qui ne sont pas tous faméliques...

Mais les famines, les guerres civiles, c'est une réalité.

C'est vrai, mais l'Afrique n'en a pas le monopole. Si l'on veut faire des statistiques macabres, compte tenu de la taille du continent, le nombre de massacres n'y est pas tellement supérieur à la moyenne mondiale. Ce qui est supérieur à la moyenne mondiale, c'est l'image qui est donnée de l'Afrique. Elle n'est vue que comme le lieu de la corruption, des guerres civiles, des génocides, des coups d'État militaires. Les rapports de la Banque mondiale épinglent toujours la corruption des chefs d'État africains. Mais la corruption, c'est la chose au monde la mieux partagée. On voit l'Afrique à travers une grille de lecture fortement ethnocentrique. D'ailleurs, si, au lieu de lire les économistes, on lit les anthropologues, on a une vision totalement différente.

« La famille,c'est en moyenne trois cent personnes »

Existe-t-il un " système économique " africain ?

Il y a une société africaine, dans laquelle il y a ce que nous, nous considérons comme de l'économie. Et, bien évidemment, elle est atypique, puisque la production de biens et de services est totalement insérée dans la vie sociale. Les gens ne font pas la séparation entre ce qui serait social et ce qui serait économique. Dans les banlieues africaines, où les activités salariées sont quasiment inexistantes, les gens se livrent à toutes sortes de trafics, d'échanges, de cadeaux, de contre-dons. On trouve des individus qui ont une façade officielle, qui s'intitulent par exemple menuisier-parce qu'ils ont eu une formation plus ou moins professionnelle en la matière mais qui feront tout autre chose que de la menuiserie. D'où certains malentendus lorsque des experts bien intentionnés viennent leur dire que, pour développer leur production, améliorer leur chiffre d'affaires, ils doivent rationaliser leur activité... Évidemment, ça ne marche pas, puisqu'en fait ces menuisiers n'en sont pas vraiment. Et c'est un peu la même chose pour tout.

Notre logique économique est donc à côté de la plaque?

Complètement. On a implanté en Afrique des entreprises modernes : la plupart ont fait faillite, faute de clients. Comme Bata, à Dakar, par exemple. Ça ne veut pas dire que les Sénégalais ne portent pas de chaussures, mais il y a des centaines de petits artisans qui, avec des pneus de récupération, font des chaussures faut à fait fonctionnelles à des prix défiant toute concurrence. De la même façon, les transports publics, quand ils fonctionnaient, fonctionnaient à perte. Alors, bien évidemment, la Banque mondiale a dit : "ce n'est pas rentable, il faut les privatiser". Et comme ça n'intéresse personne d'acheter une ligne de bus, il n'y a plus de transports publics. Mais il y a des camions bringuebalants, peinturlurés, dans lesquels, pour quelques centimes, on peut faire 10 ou 15 km. La logique économique occidentale a échoué, mais les besoins fondamentaux de la population sont assurés par l'économie de la débrouille. Et cette économie peut fonctionner là où la nôtre ne fonctionne pas, précisément parce qu'elle repose sur des réseaux sociaux Ça se passe en quelque sorte en famille, dans une société où la famille, c'est en moyenne trois cents personnes.

Mais les Africains n'ont-ils pas envie d'avoir des grosses bagnoles, des magnétoscopes, des portables ?

Bien sûr que si, ils en ont envie. On est malgré tout dans le village mondial, avec des images qui circulent, la publicité, et les désirs qui vont avec. Et même si l'Afrique ne peut plus matériellement représenter un marché important pour le reste du monde, il n'empêche que les multinationales ne dédaignent pas ce marché, si minime soit-il. C'est ainsi que depuis quelques années, alors qu'on a pris des mesures draconiennes, en particulier aux États-Unis, contre les trusts de fabricants de cigarettes, ces mêmes trusts ont multilié par 10 leurs ventes en Afrique . Et évidemment, aucune loi pour défendre le consommateur. Les sollicitations pour les produits pour lesquels on peut encore trouver un marché - cigarettes, alcool et, pour une petite clientèle, les voitures, les télés - sont énormes. Mais les gens qui n'en ont pas n'en souffrent pas. En tout cas, ils en souffrent beaucoup moins, me semble-t-il, que dans d'autres régions du monde.

" L'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature"

Dans nos banlieues, par exemple ?

Oui. Ou dans les banlieues des villes latino-américaines, où la solitude est beaucoup plus forte, où la perte du sens de la collectivité est plus grande et où, par conséquent, la nécessité de produits de consommation se fait bien plus sentir. En Afrique, on n'est jamais seul. Chaque fois que je vais dans une maison africaine, je vois toujours vingt ou trente personnes agglutinées devant un poste de télé. Et même si chaque Africain avait son téléviseur, ce qui est peu pensable, ils continueraient à se mettre à vingt ou trente autour. Parce que, regarder la télé, ce n'est pas le rapport d'un individu face à une image, c'est un cérémonial collectif. De la même façon, si chaque Africain avait son automobile, on s'entasserait quand même à sept ou huit dedans.

Est-ce qu'on peut dire quand même que l'Afrique est occidentalisée ?

Oui, largement, tout en restant très africaine. Aujourd'hui, l'occidentalisation s'appelle mondialisation. Au siècle dernier, on ouvrait le marché avec des canonnières, aujourd'hui, plus besoin de canons, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale se chargent d'ouvrir au forceps les économies réticentes. En fait, l'occidentalisation de l'Afrique, ça veut dire d'abord la plonger dans la guerre économique mondiale. Et elle n'est pas armée pour se défendre. Une des récentes décisions de l'Union européenne, comme vous le savez, a été de décréter que le chocolat est un produit dans lequel il n'y a pas de graisse de cacao. Ce qui a pour effet de plonger l'économie de la Côte d'Ivoire, ou du Ghana, dans une situation encore plus dramatique. La conséquence, c'est que certains planteurs ont décidé d'arracher leur cacao et de planter du haschich. Il y a un bel avenir pour l'Afrique dans l'économie mondiale, mais dans l'économie occulte et criminelle. D'ailleurs, certains pays, comme la Somalie, se sont déjà lancés dans cette voie, avec l'industrie de l'enlèvement, la réception de produits à haute toxicité, la drogue, etc.

Imaginons que notre système économique s'effondre. Le " modèle " africain peut-il apporter une solution ?

Oui. D'abord aux Africains, puisqu'il a fait ses preuves sur place. Il a démontré que l'Afrique était capable de survivre, même en étant économiquement détruite et inexistante. Cette expérience peut servir à d'autres sociétés qui seraient dans une situation dramatique comparable. Les sociétés africaines, malgré toutes les destructions qu'elles subissent, ont toujours tendance à se reconstituer sur le primat du social, en partant du principe quel'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature, à laquelle il doit arracher ses marchandises, mais que la production de nourriture, de biens, est d'abord un problème collectif. Et non le problème d'un Robinson Crusoé abandonné tout seul sur une île,comme le prêche le capitalisme. Ça ne veut pas dire que si, demain, notre système s'effondre, nous soyons capables d'appliquer la solution africaine. Car, pour le coup c'est nous qui sommes beaucoup moins armés: il nous faudrait réinventer, retrouver le lien social et, au sein de ce lien social, produire les biens et les services dont nous aurions besoin. Peut-être serions-nous obligés de faire appel à des experts africains. Ça changerait...

"Il y a une leçon à tirer de l'Afrique"

En gros, c'est : le jour où les Africains viendront nous civiliser...

En quelque sorte. J'imagine tout à fait des éleveurs massaï venant nous expliquer que la beauté des bêtes, c'est beaucoup plus important que d'en faire des usines à lait. L'Afrique, dans la logique de la globalisation, aurait dû être rayée de la carte. Malgré tout, elle survit. A partir de là, il y a une leçon à tirer. Cela ne veut pas dire que c'est un modèle de vie ou de société, il n'y a pas que des choses formidables dans la culture africaine, et la soif de pouvoir existe chez tous les humains. Simplement, dans une situation de crise, il y a peut-être, de la part de ceux que nous avons situés au plus bas dans l'échelle du mépris, quelque chose à entendre.

Propos recueillis par Gérard Biard


1- L'Autre Afrique, entre don et marché (Albin Michel).


QIN PING GUO Crémaillère Support À Chaussures En Bois Massif Stockage Multicouches Salon Stockage Simple Bois Ménage Support À Chaussures Multicouche Couleur B AF1R5n0

SKU-51451-kse762
QIN PING GUO Crémaillère Support À Chaussures En Bois Massif Stockage Multi-couches Salon Stockage Simple Bois Ménage Support À Chaussures Multicouche (Couleur : B) AF1R5n0
QIN PING GUO Crémaillère Support À Chaussures En Bois Massif Stockage Multi-couches Salon Stockage Simple Bois Ménage Support À Chaussures Multicouche (Couleur : B)

S'engager à nos côtés

Nos actions en France et à l'international
Vous êtes
FAQs
Rester en contact

QIN PING GUO Crémaillère Support À Chaussures En Bois Massif Stockage Multicouches Salon Stockage Simple Bois Ménage Support À Chaussures Multicouche Couleur B AF1R5n0

SKU-51451-kse762
QIN PING GUO Crémaillère Support À Chaussures En Bois Massif Stockage Multi-couches Salon Stockage Simple Bois Ménage Support À Chaussures Multicouche (Couleur : B) AF1R5n0
QIN PING GUO Crémaillère Support À Chaussures En Bois Massif Stockage Multi-couches Salon Stockage Simple Bois Ménage Support À Chaussures Multicouche (Couleur : B)

Salle de spectacles et salle polyvalente

Salle de spectacles et salle polyvalente

Elles confirment l'intérêt déjà connu de la créatine pour la protection de la masse musculaire et plaident pour un cocktail Leucine + créatine + ubiquinol. On se reportera à mes billets sur la Leucine pour les dosages et à mon billet de Escarpins Rockport TM75MMPTH Plain Pump pour Femme 9iBs7SGP
pour l"ubiquinol (la forme chimique la plus efficace de CoQ10) dont les bénéfices s'étendent bien au-delà de la santé musculaire. Précisons que le prix de l'ubiquinol a sensiblement baissé et que l'on trouve des dosages à 100 mg chez le fabricant Healthy Origins pour 65$ les 150 softgel aux USA. 100mg est un très bon dosage pour les personnes de plus de 50 ans sans problème de santé particulier. Pour la créatine, un dosage modéré de l'ordre de 1g à 2g de créatine par jour me semble suffisant pour les non végétariens (à prendre plutôt le matin au début du petit déjeuner ou avant un effort sportif). La créatine est un complément peu coûteux et on la trouve à moins de 17$ les 500g en poudre aux USA. A noter qu'en plus de ses bénéfices musculaires, la créatine est un Shoe the Bear Abby Botines Femme Noir Black 41 EU Shoe the Bear Abby Noir (Black) 41 EU Botines Femme CSVb7nArQ
intéressant. Outre ses bénéfices neuronaux proprement dits, elle a une action plus particulière sur l'interface neuro-musculaire. De ce point de vue, elle devrait avoir des effets synergiques importants avec la vitamine D (lire : adidas Chaussures Gazelle 2 BZ0022 adidas soldes Y7JPyvSd7B
)

On peut aussi prendre en complément les précurseurs de la biosynthèse endogène, de l' Melluso Chaussures escarpins R3470 Mocassins Femme Noir Melluso soldes LKpkKDyT9Y
et de la glycine sous forme de TMG ( Trimethylglycine) un protecteur hépathique qui augmente par ailleurs la biosynthèse de S-adenosylmethionine (SAM-e) . Souce Naturals propose 240 tab à 250mg pour env. 22$. On peut prendre 1/2 tab par repas.

Ce site est administré par Jacques Valentin. Tous les articles présentés ici ont pour but de vous inciter à une réflexion ouverte et critique. Je ne suis pas professionnel de santé. Les articles présentant des médicaments, des compléments alimentaires, des aliments, des techniques de bien être et de santé n'ont pas pour but de vous inciter à les utiliser ou à les consommer, ni de se substituer à un avis médical autorisé! Les informations disponibles sur le site peuvent comporter des erreurs, des lacunes ou des omissions et ne visent pas à l'exhaustivité; merci d'en tenir compte lors de votre lecture. D'une façon générale, je ne peux que vous inciter à vous documenter, à prendre plusieurs avis et à faire preuve de retenue et de bon sens que ce soit en matière de médecine traditionnelle ou alternative et plus largement pour tout ce qui concerne la gestion de votre santé.

Contenu sous copyright © 2001 Jacques Valentin (ou autres auteurs suivant indications). Tous droits réservés. Aucune portion de ce site Web ne peut être copiée ou reproduite sans permission expresse. Questions et commentaires sont à adresser à [email protected] Falcotto 163 VL Sandales Bébé Garçon Bleu Navy 9101 19 EU Falcotto 163 VL bk3Gb7w3

Joueur élégant, au port altier, il est aussi un buteur en dépit de sa position reculée sur le terrain. Si son jeu de tête est à l'origine de certains de ses buts sur corners, d'autres sont inscrits dans le cours du jeu, soit sur ses montées, soit sur des coups de pieds arrêtés (penalty ou coup franc).

Très régulier, il ne connaît que très peu de passages à vide en équipe de France, devenant à la fin des années 1990 l'un des cadres les plus sûrs de l'équipe. Son rayonnement sur le terrain, sa maîtrise technique, son sang-froid ainsi que son influence sur ses coéquipiers lui valent le surnom de «Président».

En équipe de France, Laurent Blanc est positionné demi-relayeur sous l'ère Platini, avant de se confirmer défenseur axial de la sélection sous l'ère Houllier. Dès lors, lorsque Chaussures Timberland Adventure homme WAWUOJNrVX
, Lilian Thuram , Laurent Blanc, Marcel Desailly et Bixente Lizarazu sont alignés ensemble sur le terrain, l'équipe de France ne perd jamais. Entre la prise en main de l'équipe de France par Aimé Jacquet en 1994 et la fin de sa carrière internationale en 2000, Laurent Blanc ne connaît qu'une seule fois la défaite (France-Angleterre 0-1 le 7 juin 1997).

Jean-Louis Gasset, son adjoint, dirige ses séances d'entraînement.

Laurent Blanc est rarement acteur pendant les séances d’entraînement. Il prend du recul et préfère prendre les joueurs à part, lors d’entretiens individuels. Hotter Mexico Mary Janes Femme Beige Soft Beige 37 EU hiI1A
, son adjoint, et Claude Makelele , au PSG, assurent l’animation des séances quotidiennes et les mises en place. Blanc observe, dialogue, conseille et tranche [ 50 ] . Pour les causeries d’avant-match, Blanc annonce la composition d’équipe et quelques consignes générales avant de laisser son adjoint donner les détails techniques. Gasset, c’est le côté expressif de Blanc, moins à l’aise pour s’exprimer devant tout un groupe. La gestion du vestiaire et des remplaçants, est le principal reproche qui est fait à Laurent Blanc Chaussures Lambland femme WX3uhTO4We
.

Ses équipes pratiquent un jeu basé sur la conservation, un système fluide et travaillé, et les coups de pieds arrêtés. Sur ce point, il déclare lors de son passage aux Girondins: «Ils ont une grande importance dans le football moderne» . Laurent Blanc fait toujours référence au style de jeu du FC Barcelone Chaussures Lacoste bleues femme YOx9O
. «Je veux que mon équipe produise du jeu et cherche toujours à jouer. Nous ne devons pas calculer» . Il apprécie particulièrement les redoublements de passes et le jeu en triangle dans les petits espaces. À Bordeaux, les séances d’entraînement sont essentiellement basées sur la conservation du ballon [ 51 ] .

S'engager à nos côtés

Nos actions en France et à l'international
Vous êtes
FAQs
Rester en contact